[Vocabulaire] Les pièges de la langue française

Signaler
-
Messages postés
1536
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2012
-
Bonjour,

Je me disais que nous pourrions échanger quelque peu nos connaissance en matière de vocabulaire...

2 réponses

Je me lance donc la première :)

Dans quels cas utilise t-on Voici ou Voilà ?

"voici" est employé pour annoncer ce qui va suivre alors que "voilà" sert à rappeler ce qui précède.
Messages postés
1536
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2012
89
Bonjour,

et c'est pareil pour ceci et cela :
- ceci est utilisé pour désigner ce qui va suivre
--> "Dis-toi bien ceci : tu ne sortiras pas ce soir !"
- cela est utilisé pour désigner ce qui précède
--> "Tu n'as pas bien révisé, cela aura des conséquences sur ta moyenne."
Messages postés
20436
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 mars 2020
85
bonjour,

Tout simplement extraordinaire de pouvoir jouer avec tant d'élégance avec la langue française... si difficile.

je tiens à préciser que cela n'est pas de moi ..... ce n'est pas vraiment un piège de la langue française, mais j'ai trouvé cela très beau !!!

> AVOIR et ÊTRE


> > Loin des vieux livres de grammaire,
> > Écoutez comment un beau soir,
> > Ma mère m'enseigna les mystères
> > Du verbe être et du verbe avoir.


> > Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
> > Avoir et Être étaient deux frères
> > Que j'ai connus dès le berceau.
> > Bien qu'opposés de caractère,
> > On pouvait les croire jumeaux,
> > Tant leur histoire est singulière.
> > Mais ces deux frères étaient rivaux.


> > Ce qu'Avoir aurait voulu être
> > Être voulait toujours l'avoir.
> > À ne vouloir ni dieu ni maître,
> > Le verbe Être s'est fait avoir.


> > Son frère Avoir était en banque
> > Et faisait un grand numéro,
> > Alors qu'Être, toujours en manque.
> > Souffrait beaucoup dans son ego.
> > Pendant qu'Être apprenait à lire
> > Et faisait ses humanités,
> > De son côté sans rien lui dire
> > Avoir apprenait à compter.
> >
> > Et il amassait des fortunes
> > En avoirs, en liquidités,
> > Pendant qu'Être, un peu dans la lune
> > S' était laissé déposséder.
> > Avoir était ostentatoire
> > Lorsqu' il se montrait généreux,
> > Être en revanche, et c'est notoire,
> > Est bien souvent présomptueux.
> >
> > Avoir voyage en classe Affaires.
> > Il met tous ses titres à l'abri.
> > Alors qu'Être est plus débonnaire,
> > Il ne gardera rien pour lui.
> > Sa richesse est tout intérieure,
> > Ce sont les choses de l'esprit.
> > Le verbe Être est tout en pudeur,
> > Et sa noblesse est à ce prix.
> > Un jour à force de chimères
> > Pour parvenir à un accord,
> > Entre verbes ça peut se faire,
> > Ils conjuguèrent leurs efforts.
> >
> >
> > Et pour ne pas perdre la face
> > Au milieu des mots rassemblés,
> > Ils se sont répartis les tâches
> > Pour enfin se réconcilier.
> > Le verbe Avoir a besoin d'Être
> > Parce qu'être, c'est exister.
> > Le verbe Être a besoin d'avoirs
> > Pour enrichir ses bons côtés.
> > Et de palabres interminables
> > En arguties alambiquées,
> > Nos deux frères inséparables
> > Ont pu être et avoir été.
Messages postés
1536
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2012
89
Merci stf_la sudiste,

c'est clair que c'est beau. J'aurais aimé savoir écrire comme cela !